FORMATION

ENTREPRENEURIAT DE PROJET MUSICAL

Présentation

« Le vieux modèle de l’industrie musicale n’est plus ! Aujourd’hui, faire de la musique, ce n’est plus simplement être artiste mais savoir être entrepreneur. Il faut autant connaître le solfège que le code de la propriété intellectuelle ou les réseaux sociaux. Notre formation permet aux porteurs de projets de connaitre les méthodologies et outils de l’entrepreneuriat mais surtout les spécificités du secteur musical. »

Nos deux intervenants sont toute à la fois ingénieurs du son, artistes et producteurs. Comme tant d’autres ils ont dû s’adapter aux enseignements qu’ils ont reçus et continuer d’ apprendre par eux-mêmes. Par leur propre expérience, ils ont développé un point de vue propre sur ce qu’est la réalité d’un professionnel indépendant dans la musique.

Ils proposent en deux jours intensifs une base théorique et quelques outils de gestion de projet indispensables à tout “entrepreneur” de la musique: Artiste auto-produit, manager, beatmaker, label, tourneur, partenaire institutionnel etc.

Durée: 2 jours (14 heures en tout)

Effectif: 12 stagiaires.

Prix: 470€

information

La Formation ENTREPRENEURIAT DE PROJET MUSICAL dure 2 jours (14 heures au total).

Les inscriptions pour cette formation reprendront dès que les mesures sanitaires liées au COVID19 le permettront.

Merci de votre compréhension.

objectifs

“Notre pédagogie est basée sur un aller-retour permanent entre les enseignements théoriques et pratiques par des mises en conditions réelles progressives.”

Révoluson

JOUR 1 : VUE D’ENSEMBLE

1- DEFINITIONS de l’intitulé de la formation : Préambule servant de présentation du contenu.
ENTREPRENEURIAT : Formation destinée aux porteurs de projets souhaitant acquérir les clés pour travailler avec une méthode professionnelle, et en connaissance de la législation.
PROJET : Spécificité de l’organisation par projet, par opposition à une activité continue/ permanente. État d’esprit particulier impliquant des outils et une méthode spécifique.
MUSICAL : Il est question ici d’un secteur d’activité bien particulier, avec des réglementations très complexes, en constante évolution, soumis aux enjeux de la globalisation. Explicitation du décalage entre l’imaginaire collectif « show-biz et paillettes » et la précarité de la vie quotidienne de la majorité des artistes.
TOUR DE TABLE : Présentation des stagiaires et de leur projet.
2- Mise en perspective historique : Les premiers métiers de la musique : Auteurs/ compositeurs, éditeurs, interprètes. Création de la SACEM. Depuis le début du 20 e siècle : Premières techniques d’enregistrement et nouveaux métiers de la production.
3- Le circuit du disque : Les étapes de la production d’un phonogramme et les différents intervenants. Modèle en pleine mutation (« crise du disque ») : Évolutions récentes et perspectives.
4- Les métiers de la musique : Différence entre le rôle assumé par une personne physique au sein d’un projet musical et son statut en termes fiscaux/sociaux : Qu’est-ce qu’un salarié/ un entrepreneur individuel/ une société ? Qu’est-ce que l’intermittence du spectacle ? Qu’est-ce qu’une association ?
5- Les contrats de la musique : Quels rapports entre les différents acteurs de la chaîne du disque ? Présentation des principaux types de contrats : Engagement, licence, distribution, édition etc. Savoir distinguer ce qui est obligatoire et ce qui est dit d’ « usage ». Le droit du travail en France et les conventions collectives : Les fondamentaux. 6- Le spectacle vivant : Application du même raisonnement à la production de concerts qu’à celle du disque. Spécificité du spectacle vivant.

JOUR 2 : MÉTHODOLOGIE

1- Points de départ et objectifs : Exemples de parcours professionnels : Les deux formateurs présentent leurs parcours, qui vont servir d’exemples d’objectifs et de méthodes. Autres exemples de « personnalités » : Chaque parcours est une preuve qu’il n’y a pas de route toute tracée.
2- Réaliser son propre diagnostic : Le schéma SWOT, prendre du recul sur soi-même, savoir réaliser un transfert de compétences, savoir s’entourer et déléguer. TOUR DE TABLE : Parcours des stagiaires. Conclusion : Les stagiaires devront appliquer cette méthode pour « s’auto-diagnostiquer » en vue de la séance de suivi individualisé.
3- Définition des objectifs du projet : Définir le projet dans un tableau pour vérifier la concordance des éléments à mettre en œuvre. Faire un point sur les ressources disponibles ou non : Apports personnels (en argent, en matériel, en travail), principe de la valorisation. Emprunt. Crowdfunding. Subventions et financements professionnels. Intégrer sa vie quotidienne dans le prévisionnel d’un projet.
4- Les outils de la gestion de projet : Le business plan : Spécificité des projets du secteur musical. Prévoir optimiste/ pessimiste, et entre les deux. Le facteur temps : Travailler en « retro-planning ». Savoir gérer parallèlement les courts, moyens et longs termes. Prévoir de gérer l’urgence, et même l’imprévu.
5- Les réseaux : Qu’est-ce que le développement d’un réseau ? Enjeux et conséquences. Développement d’un réseau et carrière : Savoir se situer pour éviter les erreurs. Codes et usages du secteur. Différence entre image du produit auprès du public et place dans le réseau (esprit de corporation). Quelques pistes pour développer son réseau à court, moyen et long terme.

Informations complémentaires

En quelques mots

Explication de l’effet de « levier ». Les stagiaires disposent de plusieurs leviers pour mettre en œuvre leur projet : Les finances, cœur de l’ancien modèle, aujourd’hui il est question de savoir faire avec peu voire sans, mais en sachant à quel moment et dans quelles conditions on peut être soutenu, et quelles peuvent être les ressources d’un artiste. Les ressources humaines : De quelles compétences dispose le stagiaire. Quel est son réseau. Comment les développer et dans quelle mesure. Le temps : Dans quelle échelle de temps le stagiaire doit-il situer son projet. S’agit-il d’une activité de passion ou d’un objectif professionnel.

Quelques clés pour approfondir le sujet : Les formations

Les formations pour les entrepreneurs (CCI et autres). La production musical (Irma, modules courts et DU). Les formations techniques. Les écoles de commerce. Les financements possibles de formation. La validation de la formation se fait par un examen final reprenant tous les modules abordés (théoriques et pratiques). A la suite de cet examen, une attestation de formation et de compétence est délivrée par Révoluson.

CONDITIONS D'ADMISSION​

Il faut avoir voir plus de 18 ans.

L’admission s’effectue au regard du projet de chaque stagiaire, selon qu’il sera estimé que la formation ENTREPRENEURIAT DE PROJET MUSICAL soit pertinente à celui-ci.

Une bonne maîtrise du français est indispensable, un bon niveau d’anglais est utile. Des connaissances ou une expérience entrepreneuriales sont un solide point de départ, ainsi qu’une bonne connaissance du secteur musical.

Mais c’est surtout le projet et les objectifs fixés qui seront les facteurs les plus importants dans le choix de valider une demande d’inscription. 

ou se deroule la formation entrepreneuriat de projet musical ?

region parisienne principalement

La plupart de nos sessions de formation ENTREPRENEURIAT DE PROJET MUSICAL ont lieu dans nos centres Grand Paris Sud (Lieusaint, 77) et Grand Paris nord (Pontoise, 95).

QUEL CENTRE VOUS CORRESPOND?

Merci de bien indiquer lors de votre demande d'inscription dans quel centre vous souhaitez suivre la formation. Merci d'indiquer éventuellement si vous n'avez pas de préférence.

UNE FORMATION ITINERANTE

Nous organisons occasionnellement d'autres sessions en dehors de nos centre en région parisienne.
Vous souhaitez nous accueillir? Merci de nous contacter pour définir ensemble les conditions de réalisation de notre intervention.

PLUSIEURS SESSIONS chaque année

La formation ENTREPRENEURIAT DE PROJET MUSICAL se déroule sur deux journées complètes. Révoluson propose chaque année plusieurs sessions.
Le calendrier ayant été annulé pour cause de COVID19, la liste des dates à venir sera publiée ici dès que possible. En attendant, merci de bien vouloir nous contacter directement si vous souhaitez vous inscrire pour la prochaine session.

Nous contacter

01 88 33 40 60

contact@revoluson.fr